vendredi, septembre 26, 2008

Élections canadiennes, audace requise

Malgré un parti conservateur minoritaire, nous avons été témoins d'une approche fascisante de gouvernement et de négociations à huis clos pour harmoniser nos lois avec le processus de dérèglementation américain dans le cadre du Partenariat prospérité sécurité.
L'heure n'est pas à pelleter des promesses et des nuages. Nous ne pouvons risquer une réélection même minoritaire de Harper et de ses faire-valoir.
Le parti vert est prêt à se sacrifier, le NPD offre une coalition. Joignez vos forces, faites une coalition Libéral, NPD et Vert. Sinon dans quatre ans vous ne reconnaîtrez plus le Canada, si vous êtes toujours capable de vous y identifier aujourd'hui après ces quelques années de Harper minoritaires. En tout cas, hormis Sarkozy, Bush, Brown et Merkel, la planète entière ne s'y retrouve plus avec ce que nous sommes devenus.
Monsieur Dion doit prendre l'initiative lors du débat des chefs. Faire à son tour une offre de coalition!
Il n'y a pas d'autre issue. Sinon notre pays continuera sa glissade vers le fascisme à l'instar de nos voisins du sud et Stéphane Dion sera tenu responsable pour ne pas avoir saisi les perches lorsqu'elles se sont présentées.

1 commentaire:

Mario a dit...

Hors sujet. Je te file mon site internet, j'Ai un blogue aussi et un acces pour m'écrire. Tu est du pour une mnouvelle photos M. D !!

Pour toi bien

M. F !

http://www.famille-faubert.com