vendredi, mars 21, 2014

QUÉBEC SOLIDAIRE OU LA SOLIDARITÉ EST UN SLOGAN

vOTE_FOI 

Par Mario Dufour
 
Chez les Québécois qui s'opposent au projet de déploiement des compteurs à radiofréquences d'Hydro-Québec, nous observons une vague de sympathie quasi fiévreuse pour Québec solidaire en ces temps d'élections.
 
Pourtant, à part blâmer la Société d'État pour son insensibilité face « aux municipalités, aux comités de citoyens et aux députés à l'Assemblée nationale qui demandent (à Hydro-Québec) d'assurer que tous les citoyens des différentes régions qu'il dessert par ses compteurs, puissent, s'ils le désirent (nous mettons l'emphase), pouvoir compter sur les technologies alternatives qui existent » il y a peu pour soutenir la vague. Des déclarations creuses de politicien qui ne s'engage à rien et qui demandent un exercice de foi qui sied mieux à la religion.

Lorsqu'on s'adresse à la permanence du parti, on nous réfère à une page de résultat de recherche de leur site web, où à l'exception de la question des frais de retrait où une action claire, mais insatisfaisante a été effectuée par le passé, nous n'y trouvons que du vent sous forme de voeux pieux qui s'adressent au gouvernement, un souhait que le principe de précaution doive s’appliquer. Que QS puisse s'imaginer que cela suffise à convaincre que son parti est une alternative valable laisse pantois. Nous leur avons soumis de l'information pour nourrir la réflexion, puis plus rien. Silence radar.

Pour sa part madame Rosa Pires, candidate de Verdun avance que dans sa compréhension, QS est pour un moratoire en attendant d'autres résultats sur les effets des radiofréquences et que les conséquences sur la santé la préoccupent. Elle admet que cela puisse ne pas être concluant comme engagement, mais nous suggère de rester attentif.

Attentifs, nous le sommes depuis belle lurette et nous constatons que la formation politique est allée repêcher madame Lucie Mayer et présente fièrement sa candidate de belle façon "secrétaire du comité national Refusons les compteurs et porte-parole des mouvements Laurentides Refuse et Prévost Refuse. Au cours des deux derniers mois, elle a contribué à élever à dix le nombre de groupes Refuse dans les Laurentides" peut-on lire sur sa page de candidate. Alors, on s'attendrait à avoir un quai vers lequel naviguer, mais il semble qu'on emploie cette sincère militante comme parure. Nous assistons encore aux mêmes tactiques trompeuses qu'utilisent les autres partis.

Tous les surfeurs vous le diront, peu importe la hauteur de la vague, on finit toujours sur la terre ferme et il est préférable d'atterrir sur un sable doux que sur du gravier grossier et ses cailloux tranchants. C'est pourquoi ce sport n'est pas indiqué en politique active. Il est beaucoup plus avantageux d'ancrer sa position en articulant des engagements solides.

Aussi, au lieu de déclarer pieusement qu'Hydro-Québec doit revenir à sa mission première de servir les citoyens, il aurait réellement été mieux avisé pour QS de s'engager à ce que ça se réalise. Il y a une façon et c'est par décret comme il est inscrit à l'article 73 de la loi sur la Régie de l'énergie : "Dans l'examen d'une demande d'autorisation, la Régie tient compte des préoccupations économiques, sociales et environnementales que peut lui indiquer le gouvernement par décret..."  C'est l'engagement clair que nous avons demandé à QS.

Maintenant, il n'y a toujours pas eu de concret lors du débat de ce soir. Nous croyons que c'est un grand sujet qui aurait pu être abordé lorsqu'il est venu le temps de parler d’économie, d’emploi, du filet social, de la santé, de la corruption et des finances publiques. C'est sur des enjeux aussi larges que ce projet de réseau maillé par radiofréquences irradie.

Nous comprenons qu'il ne nous reste qu'une réelle alternative politique au Québec, le Parti nul. C'est la façon par excellence pour que l'expression de notre insatisfaction soit comptabilisée. Là où la formation n'a pas de candidat, il s'agit de s'abstenir d'aller voter. Les annulations de votes ne sont pas calculées et sont mises à la poubelle, mais le pourcentage de participation est analysé.

Nous n'accepterons pas de vivre sous un système maillé de communication à radiofréquences.

La solidarité n'est pas un slogan.

Liste des circonscriptions où Parti nul présente des candidats :
Anjou-Louis-Riel
Berthier
Bertrand
Bonaventure
Bourget
Chambly
Charlesbourg
Chutes-de-la-Chaudière
Côte-du-Sud
Drummondville-Bois-Francs
Gaspé
Gouin
Granby
Groulx
Hochelaga-Maisonneuve
Jean-Lesage
Jean-Talon
Johnson
Lac-Saint-Jean
L’Assomption
Laurier-Dorion
Marie-Victorin
Marquette
Maskinongé
Mercier
Montarville
Mont-Royal
Notre-Dame-de-Grace
Outremont
Papineau
Pointe-aux-Trembles
Rimouski
Rosemont
Saint-Henri-Sainte-Anne
Saint-Hyacinthe
Saint-Laurent
Sanguinet
Sherbrooke
Taschereau
Ungava
Verchères
Viau

1 commentaire:

Indigo Sun a dit...

Un excellent article bien ficelé tout comme les précédents d'ailleurs. Un constat politique et social de toute évidence d'une tristesse infinie, mais dont la forme donne au lecteur politiquement et socialement éveillé, une satisfaction intellectuelle certaine.

Je ne connaissais pas le Parti Nul. Merci de me l'avoir fait connaître, me permettant de postuler pour devenir membre d'une gagne de Nuls. Ce qui convenons-en vaux mieux que de faire parti d'une gagne majoritaire de Nerds ou de Pigeton-électeurs votant par réflexes programmés aux élections générales. Ce sera mon premier membership politique à vie en 56 ans.

Considérant que notre système démoncratique basé sur la «Pensée Unique», la Tromperie, le Mensonge, la Haute Trahison, le meurtre et les génocides, ne peut pas être une descendante directe de la Demos Kratos des Athéniens du 5e siècle Av/J.C., mais plutôt du facisme et/ou une Corporatocratie exercée par des banksters mondiaux philanthropes et leurs marionnettes politiques instaurant l'État-policier et le despotisme;

Considérant qu'aucun candidat d'un Parti, qu'il soit Libéral, Péquiste, Caquiste, Solidaire, Vert, Bleu, Blanc ou Rouge, ne peut et ne pourra jamais œuvrer à instaurer une réelle démocratie par et pour le peuple sans éprouver la peur au ventre de se retrouver au chômage;

Considérant qu'il vaut mieux adhérer à un Parti Nul qu'à un Parti de Pourris;

Je vous soumet ma demande pour adhérer à votre Parti.